Une formation riche en apprentissage

Le fric, l’oseille, le blé, le pognon, le beurre, le flouze… tant de termes utilisés pour désigner l’argent et pourtant quand parlons-nous de notre rapport à l’argent ? Quand regardons-nous à tête reposée nos fonctionnements par rapport à l’argent ? De nos peurs de manquer, de nos non-permissions d’en profiter ? De nos croyances ?

L’argent ne fait pas le bonheur, il ne pousse pas sur les arbres, il n’a pas d’odeur… que d’expressions autour de l’argent ! Lesquelles utilisons-nous ? Sommes-nous en accord avec celles que nous disons ? Qu’est-ce que cela dit de nous ?

L’argent est un magnifique miroir de qui nous sommes : confiants en nous ou dans la vie, calculateurs, inquiets par apport à l’avenir, souhaitant contrôler les événements…

L’argent dans la vie d’une personne n’est pas une question périphérique : par exemple un des critères de fin de thérapie (en Analyse Transactionnelle) est la relation à l’argent : la personne est à l’aise par rapport à ce qu’elle gagne et elle fait des dépenses en rapport avec ce qu’elle gagne et par rapport à ce qu’elle dépense.

L’argent est un des sujets les plus épineux dans la vie des couples et des familles.  Soit il alimente trop les discussions dans le quotidien et est source de conflit ou de tensions… ou à l’opposé, on n’en parle jamais et il est un sujet tabou alors que l’on s’en sert dans le quotidien. Relativement peu de couples et de familles sont à l’aise pour en parler.

Sommes-nous davantage cigale, fourmi ou moucheron ? Avons-nous de la difficulté à mettre de côté, à anticiper ? Sommes-nous dépensiers ? Vivons-nous chichement et calculons toutes les dépenses ?

Alors que l’argent a un côté purement mathématique, nous voyons que notre comportement change suivant les situations.  Nous allons parfois éprouver de la difficulté à prendre une décision entre un paquet de chips à 4€ et l’autre à 6€.  Alors que notre budget vacances varie de 2500€ à 3000€…  On voit que notre subjectivité est très importante.  Et nous allons justifier notre façon de dépenser et vite juger une façon différente de faire chez autrui.

Il existe également des comportements hors normes concernant l’argent.  Il y a des dépensiers compulsifs, des personnes avares, la dépendance financière et bien d’autres troubles financiers.

L’argent dans le couple

Comment gérons-nous les différences de point de vue sur ce sujet ? Quel système utilisons-nous en couple et en famille ?  « L’argent, comme la sexualité, a des fonctions affectives et symboliques qui vont bien au-delà de la satisfaction des besoins immédiats », explique le psychiatre Willy Pasini. Le système financier qu’un couple utilise dit du type de relation qu’il souhaite vivre.   Quand l’argent est un sujet de conflit dans un couple, il vient souvent stigmatiser une autre problématique dans le couple. L’argent est donc un magnifique prisme pour découvrir nos croyances personnelles et nos fonctionnements de couples.

Comment parlons-nous d’argent à nos enfants ? Comment parlons-nous d’argent en famille ?

Il est évident que l’on parle différemment suivant les tranches d’âges de nos enfants.  En effet, les questionnements et les enjeux ne sont pas les mêmes à 4 ans, 12 ans ou 16 ans…

À un enfant qui nous demande : « Est-ce qu’on est pauvre ou riche papa ? », « Avons-nous encore de l’argent ? » « Est-ce trop cher pour nous ? » « Pourquoi on part pas aux sports d’hiver nous ? » … et bien d’autres questions que vous aborderez vous-mêmes lors de ces deux jours d’atelier.

  • Comment répondre aux interrogations des enfants suivant leur âge ?
  • Est-ce judicieux de leur donner de l’argent de poche ?
  • Si oui, quels principes utilisons-nous ?
  • Que souhaitons-nous leur apprendre ? 

Il y a différents moyens d’apprentissage passant par l’argent de poche ou devrions-nous dire « les argents de poche »  C’est ce que nous verrons ensemble. L’usage de l’argent de poche suivant différentes façons de faire pour intégrer différents apprentissages.

Commandez nos dépliants
Marc Costermans pour PARENTS CONSCIENTS sprl

Marc
 COSTERMANS
Psychologue, psychothérapeute, Formateur
Analyste Transactionnel CTA
Maître-praticien PNL
Psychotraumatologue et sexothérapeute

Prochain atelier

  Samedi et dimanche (9h30 – 17h)
Espace Libelllulle (Rue Calotte 12, 1490 Court-Saint-Etienne)
15 & 16 Février 2020

Places disponibles : 18


Tarifs (2 journées)

290 eur par participant

Je m'inscris à l'atelier

Important

N’attendez pas les dernières semaines pour vous inscrire.
En cas de nombre insuffisant de participants 2 semaines avant l’atelier, nous serons contraints de l’annuler.  Si celui-ci vous intéresse, inscrivez-vous sans attendre que  « les autres ne le fassent d’abord ».

Déroulement et méthodologie

  • Groupe de 10 à 18 participants.
  • 2 journées complètes.

Notre méthodologie se fonde essentiellement sur la modélisation des comportements et sur des exemples imagés, des mises en situation, des jeux de rôle proposés, des cas concrets, les questions des participants et l’explication de concepts ciblés dans un langage simple sans être simpliste pour autant.

Aucun atelier Parents Conscients n’est d’ailleurs conçu sous la forme d’un cours théorique ou ex-cathedra. Nous favorisons toujours une approche concrète basée sur une co-construction tout en suivant un fil rouge préétabli.

Nous abordons donc la théorie principalement par des situations concrètes de la vie familiale afin d’en faciliter l’intégration et vous permettre de fluidifier vos relations en famille. Nombreuses sont les personnes ayant identifié des situations de blocage ou d’impasse et ayant lu de nombreux livres sur l’éducation des enfants et adolescents mais qui éprouvent encore de réelles difficultés dans leur mise en pratique au quotidien. Nous avons traduit ces difficultés en informations claires et en actions concrètes et fonctionnelles. Nous vous aidons à comprendre dans le but d’appliquer,  à passer de la théorie à la pratique !

Cadré par des règles de confidentialité, de respect de l’autre et de sa parole, l’atelier se déroule dans une atmosphère conviviale et sérieuse à la fois permettant aux participants de partager leurs attentes, leurs difficultés, leurs questions et surtout, d’y trouver leurs réponses.

Où mieux que le groupe finalement pour apprendre, expérimenter et pratiquer ? Partant de l’adage que  « deux têtes en valent mieux qu’une », le groupe permet aux participants de rapidement se rendre compte que nous sommes tous confrontés aux mêmes difficultés en famille, aux mêmes questions, aux mêmes doutes, tout en profitant des expériences des uns et des autres.

La taille de ce groupe offre, quant à elle, un espace suffisant de parole, d’échanges, de questionnement. Il arrive que s’inscrivent aussi l’un ou l’autre professionnels (psychologues, logopèdes, professeurs, etc), nourrissant ainsi d’avantage de leurs expériences professionnelles les échanges avec les autres parents. Munis d’un cahier de travail fourni, nous abordons ensemble les variantes de mise en oeuvre des différents outils présentés selon les âges de vos enfants et adolescents, et ceci notamment sur base de vos questions.

Dans un soucis de plus grande cohérence dans votre communication avec vos enfants et adolescents dans ce processus, nous vous encouragerons à participer à l’atelier en couple. Pour des raisons pédagogiques, l’ensemble du processus se déroule entre adultes et sans la présence des enfants ni des adolescents.

Enfin, il nous est possible de nous déplacer pour présenter cet atelier partout en Belgique ainsi qu’à l’étranger. N’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Tous les témoignages
Tous les articles