Fermeture des issues dramatiques de scénario

Selon l’OMS, le suicide figure parmi les trois principales causes de décès chez les personnes âgées de 15 à 44 ans dans certains pays  et est la deuxième cause de décès dans le groupe d’âge des 15-29 ans. En Belgique, chaque jour, 6 personnes en moyenne décèdent par suicide. Avec environ 2000 suicides par an, le suicide est donc aujourd’hui la 7ème cause de mortalité pour la population belge totale, toutes causes confondues.

Pourtant, les idées reçues vont bon train sur le sujet :

  • “Ceux qui en parlent le plus, ne le font jamais”
  • “C’est juste un appel au secours, ce n’est pas un vrai suicide”
  • “De toutes façons, quand ils se sont mis ça dans la tête, rien ne peut leur enlever…”

Cet atelier est particulièrement destiné à tout professionnel de la relation d’aide, médecin, psychothérapeute, coach, acteurs de la vie professionnelle et sociale et de la prévention des risques psychosociaux afin de les aider à ne pas rester les bras ballants face à un fléau qui tue chaque année 13 000 personnes en France, 800.000 personnes dans le monde.

Les objectifs :

  • Connaître les bases psychopathologiques qui amènent une personne à transgresser le tabou sacré de la vie humaine en s’attaquant à elle-même.
  • Savoir à quel moment considérer qu’une crise suicidaire est aigüe et protéger le patient en l’hospitalisant.
  • Etre au clair avec la question de l’alliance thérapeutique, surtout en cas d’hospitalisation contre la volonté de la personne.
  • Evaluer le risque suicidaire et son évolution dans le temps.
  • Savoir conduire un entretien avec une personne en risque  suicidaire. Présenter l’engagement de non-suicide, et le mettre en oeuvre .
  • Mettre en perspective la dimension du risque suicidaire en entreprise.

Programme : présentations théoriques :

  • D’où viennent les pensées suicidaires ?
  • Les suicidaires sont-ils tous des malades mentaux ?
  • Quels sont les tableaux psychopathologiques au risque suicidaire les plus élevés ?
  • Les psychotropes sont-ils réellement préventifs ?
  • Quels sont les critères de gravité de la crise suicidaire ?
  • Alliance thérapeutique et engagement de non-suicide : définition, limites, indications, contre-indications.
  • Les interventions aidantes et les interventions toxiques à éviter absolument.
  • La question du suicide en entreprise, prise en étau entre les employeurs qui prétendent que les salariés ont des problèmes personnels et les syndicats qui stigmatisent les conditions de travail.
  • Savoir mobiliser les acteurs  sans violer la confidentialité des entretiens :  médecin traitant, médecin du travail, DRH, employeur, famille…

Méthodes pédagogiques

  • exposés théoriques
  • illustrations par de nombreux retours d’expérience
  • démonstrations
  • exercice de simulation d’entretien.
Christophe Marx pour PARENTS CONSCIENTS sprl

Dr Christophe MARX

Psychothérapeute, Analyste Transactionnel TSTA, superviseur
Enseignant et Superviseur certifié par l’Association Européenne d’Analyse Transactionnelle.
Chargé d’enseignement clinique à la Faculté de Médecine.
Expert près la Cour d’Appel de Nîmes.
Formateur ponctuel au sein de Parents Conscients

Prochain atelier

Lundi et mardi (9h30 – 17h)
Espace Libelllulle (Rue Calotte 12, 1490 Court-Saint-Etienne)
27 & 28 Avril 2020

Places disponibles : 17


Tarifs (2 journées)

300 eur par participant

Je m'inscris à l'atelier

Important

N’attendez pas les dernières semaines pour vous inscrire.
En cas de nombre insuffisant de participants 4 semaines avant l’atelier, nous serons contraints de l’annuler.  Si celui-ci vous intéresse, inscrivez-vous sans attendre que  « les autres ne le fassent d’abord ».

Déroulement et méthodologie

  • Groupe de 10 à 18 participants.
  • 2 journées complètes.

Cet atelier est spécifiquement destiné aux professionnels de la relation d’aide : psychothérapeutes, thérapeutes de couples ou de familles, psychologues, coachs, logopèdes, médecins, assistant(e)s social(e), etc. Il a pour but d’apporter un éclairage non seulement sur le thème développé mais aussi sur la pratique du professionnel face à celui-ci. Nous vous aidons à comprendre dans le but d’appliquer,  à passer de la théorie à la pratique !

Notre méthodologie se fonde donc essentiellement sur la modélisation des comportements et sur des exemples imagés, des mises en situation, des jeux de rôle proposés, des cas concrets, les questions des participants et l’explication de concepts ciblés dans un langage simple sans être simpliste pour autant.

Aucun atelier Parents Conscients n’est d’ailleurs conçu sous la forme d’un cours théorique ou ex-cathedra. Nous favorisons toujours une approche concrète basée sur une co-construction tout en suivant un fil rouge préétabli.

Cadré par des règles de confidentialité, de respect de l’autre et de sa parole, l’atelier se déroule dans une atmosphère conviviale et sérieuse à la fois permettant aux participants de partager leurs attentes, leurs difficultés, leurs questions et surtout, d’y trouver leurs réponses.

Où mieux que le groupe finalement pour apprendre, expérimenter et pratiquer ? Partant de l’adage que  « deux têtes en valent mieux qu’une », le groupe permet aux participants de rapidement se rendre compte que nous sommes tous confrontés aux mêmes difficultés en famille, aux mêmes questions, aux mêmes doutes, tout en profitant des expériences des uns et des autres.

La taille de ce groupe offre, quant à elle, un espace suffisant de parole, d’échanges, de questionnement.  Munis d’un cahier de travail fourni, nous abordons ensemble les variantes de mise en oeuvre des différents outils et ceci notamment sur base de vos questions.

Enfin, il nous est possible de nous déplacer pour présenter cet atelier partout en Belgique ainsi qu’à l’étranger. N’hésitez pas à prendre contact avec nous.